Ailleurs » Leperon.fr / monCava.com / Leperon.TV / L’Annuaire du Cheval / Nos Petites Annonces / Votre Compte

XXIIe édition - Saumur

Jean-Charles TAILLANDIER - Chair de papier II
Chair de papier II

Œuvre graphique - Gravure sur bois sur papier japon - épreuve unique [110×60]

Jean-Charles TAILLANDIER

Né le 28/02/1951 à Longué-Jumelles
Première sélection

Parcours : A longtemps exploré toutes les ressources de la gravure en taille douce et de la xylographie. Sous forme, d’abord de séries gravées et portfolios, son langage graphique s’est ouvert à plusieurs collaborations artistiques.

Depuis plusieurs années, il développe un travail de dessin (encres, monotypes sur papiers japons marouflés), et plus particulièrement dans le domaine de la figure où l’imaginaire se déploie à la lisière de l’Histoire de l’Art.

Sa quête est celle d’une image poétique au terme de recherches, d’explorations aventureuses dans la texture même de l’image, soigneusement sélectionnée parmi les collections de peinture gravures des musées.

C’est une sorte de travail de dénuement qui fouille l’image « source » afin d’en nourrir son propre imaginaire et retrouver l’humain sous les vernis de l’Histoire.

Dans la confrontation d’une œuvre du passé avec une écriture nécessairement contemporaine, il y recherche d’une ouverture au monde et une invitation au dialogue dépassant largement les questions de forme.

Il y a sans doute quelque chose de « cannibale » dans cette démarche de métamorphose. Par l’acte du dessin, il tente à chaque fois d’habiter un nouveau regard et de rassembler ses propres fragments épars.

Ses collaborations (gravures et dessins) sur la base des collections conservées dans les Musées de Lorraine ont fait l’objet d’expositions successives.

Chair de papier II : « Cette œuvre est issue d’une suite de gravure sur bois qui fait partie de ma série Chair de Papier. Le sujet m’avait été initialement proposé, dès 2005, par le conservateur des Bibliothèques de Nancy qui conservait dans ses collections deux gravures à l’eau-forte d’un artiste appelé Claude Jacquard actif à Nancy dans les années 1730. La première, intitulée "Le Temple de l’Hymen" était une composition allégorique mêlant personnages et cavaliers, la seconde, intitulée "Monsieur Le Prince" était une scène de chasse à la Cour de Lorraine. »

Écouter Jean-Charles TAILLANDIER [durée 3mn 09s]

Voir son site

Les votes débuteront le 18 octobre 2014.