Ailleurs » Leperon.fr / monCava.com / Leperon.TV / L’Annuaire du Cheval / Nos Petites Annonces / Votre Compte

XXIIe édition - Saumur

Katja HANNULA - Écrit dans le cœur
Écrit dans le cœur

Peinture huile sur toile [90×90]

Katja HANNULA

Née le 13/01/1972 en Finlande
Premiè sélection

Parcours : Katja Hannula peint sa fascination pour les chevaux et y applique les codes du portrait entre abstraction et figuration. La forme, l’anatomie sont aussi importantes que la part sensible et psychologique de l’animal. Le sujet de l’animal permet de traiter des questions humaines métaphysiques.
Elle reçoit l’enseignement du peintre japonais Tatsuo Hoshika, pour qui la technique est moins importante que le contenu spirituel de l’œuvre.
L’influence asiatique dans son travail transparait par la simplification des formes et une sorte de mélancolie, qu’on interprète quelquefois comme de la tristesse.
Elle aspire à faire réfléchir, ne serait-ce qu’un instant, le spectateur sur la valeur du monde et sur ses propres sensations.

Elle combine ses deux plus grandes passions dans ses peintures, les chevaux et l’art. Les chevaux représentent pour elle la plus pure manifestation de la beauté. Le cheval d’aujourd’hui est très différent de ce qu’il était dans le passé (outil de travail, de guerre). Il est à la fois un symbole de la beauté, de la nature et de sa puissance.
On peut facilement s’identifier à l’animal lorsque nous sommes en sa présence. Ce n’est pas un hasard si le cheval a tant inspiré. La forme extérieure est difficile à rendre ainsi que le caractère psychologique de l’animal. Elle pense que plus l’homme s’éloigne de la nature et de ses instincts primitifs, plus il trouve fascinantes les sensations suscitées par la présence du cheval.

Écrit dans le cœur : « Je mets l’accent sur la fragilité et la sensibilité du cheval, en joignant souvent au cheval un oiseau, un papillon ou une fleur. Le cheval symbolise à la fois un symbole de force mais aussi de vulnérabilité. L’homme comme l’animal peut se décrire, les moyens de protections sont ténus. »

Écouter Katja HANNULA [durée 2mn 20s]

Voir son site

Les votes débuteront le 18 octobre 2014.